vendredi, 12 mai 2017

> BONNE NOUVELLE !

 

L’élection du « président des riches » à la tête de la République française a convaincu Monique Pinçon-Charlot (1) de se présenter aux « législatives » pour porter la voix de « la gauche sociale et écologiste » (2). 

Connue avec son époux Michel Pinçon (3) pour ses recherches sociologiques sur les riches et la bourgeoisie, ce sera donc une forte personnalité qui ménera une liste « citoyenne de gauche » aux élections législatives du mois de juin.

Son premier message de campagne ? Celui du refus d’accepter les conséquences criminelles des 1 % les plus riches : « Nous sommes les plus nombreux, c’est nous qui faisons fonctionner l’économie réelle, mais pour gagner, nous devons absolument être unis et solidaires pour mettre fin à des inégalités inacceptables » !

Petite précision : elle se présente sans l’appui d’aucun parti traditionnel, car, dit-elle, les gens se méfient de plus en plus des appareils partisans !

Comme c’est dommage que nous n’ayons point de Monique Pinçon-Charlot en Belgique, et, surtout, à Estaimpuis, « l’entité que des cons nous envient » ! cool

 

Exergue. (1) Monique Pinçon-Charlot

(2) Ne pas confondre cette « gauche sociale et écologiste » avec le parti des « pseudo-socialos-pipi-de-chat-exclueurs-de-chômeurs-francophones-de-Belgique » présidés par « Elio Papillon » et dont notre bouffon de député-bourgmestre d'Estaimpuis est un des principaux « ronronneurs » ! 

(3) Michel Pinçon

11:26 Écrit par Lluís Güell-Jornet & C° dans Archives 2017, « Actualité », « Citoyenneté », « Clin d'oeil », « Opinions » | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Écrire un commentaire