mardi, 25 avril 2017

> PAS EN MON NOM !

 

Alea jacta est ! Comme l'affirmait Jules César, juste avant de franchir le mythique Rubicon : « le sort en est jeté » ! Et donc, fatalement - au soir du 7 mai 2017 - la République française aura bien un président - « par défaut » - élu au travers d’un chantage odieux.

Car, depuis la fermeture des bureaux de vote - ce dimanche 23 avril 2017, à 20h - le « système » s’évertue à conditionner, catéchiser sévère l’esprit des « gentils » électeurs : en les poussant à voter avec un « couteau sous la gorge ».

Or, quand on est vraiment de « gauche » on ne peut décemment, raisonnablement, rationnellement voter ni « FN », ni « Macron » ! Je dirai même plus : refuser de choisir entre la peste et le choléra, entre les « causes » et les « effets » de la crise économique, écologique et sociale française, européenne, globale est un acte éminemment citoyen. Face à ce choix - imposé par « l'establishment », l'oligarchie établie - les citoyens responsables ne se déplacent pas ! Que les tenants de ce chantage, de cette manipulation aillent se faire voir !

Qu’on se le dise ! cool

02:18 Écrit par Lluís Güell-Jornet & C° dans Archives 2017, « Actualité », « Citoyenneté », « Opinions » | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

Commentaires

Marine la peste on connaît. Macron choléra il semble que non. Les gens savent que ce gaillard si propre sur lui es Énarque, ancien banquier d'affaires chezRothschild?Ils savent qu'il a été bombardé secrétaire général de la République par Hollande himself et ministre des Finances de Valls?Et qu'il a fait un cadeau somptueux de 40 milliards annuels aux patrons sans aucune contrepartie d'emploi? Ils saven que ce mec est derrière la loi El Khomri la loi la plus antisocial depuis la guerre qui avait provoqué tant de mouvements sociaux et manifestations en France?Hé Ho faut vous réveiller les petit français!!! Y'a qu'une réponse intelligente à leur bordel. Ni peste ni choléra. Abstention!!!!

Écrit par : Gros rouge | mardi, 25 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Juste!! Et en plus le Macron il a mmême pas eus les couilles de passer par les primaires du PS......Tiens en plus de tout ce binz je crois qu'on es en train de voir en direct la momification du PS français....Juste avant la momification de Laurette,DiRupette et du PS belge??? ;-)

Écrit par : martin | mardi, 25 avril 2017

On est en démocratie! Vive la liberté de choisir sa torture et son bourreau!!!!! #vaseline :-)

Écrit par : verdeterre | mardi, 25 avril 2017

Répondre à ce commentaire

C'est de l'humour sado maso sarcastique hein!! C'est pour évacuer la révolte qui gronde en moi (je suis française)..... ;-)

Écrit par : verdeterre | mercredi, 26 avril 2017

Prendre l’électeur en otage, le sommer de choisir entre la peste et le choléra est inadmissible.

Devant cet arbitraire il ne reste comme alternative que trois choix, le vote nul, le vote blanc ou l’abstention. Le vote nul ou blanc n’ont pas la même signification que l'abstention : je vote nul ou blanc c'est, je participe aux élections ça je ne change rien aux pourcentages au niveau des résultats mais j'élève le taux de participation. Et plus le taux de participation est élevé, plus le vainqueur se targuera de légitimité, et ceci même si les votes nuls ou blancs sont majoritaires, ce qui donne une légitimité vide mais cachée par le taux de participation.

Par contre l'abstention fait baisser le taux de participation et plus les abstentions sont nombreuses moins le vainqueur pourra prétendre à la légitimité. Conclusion l'abstention fait plus mal au vainqueur que le vote nul .

Depuis de nombreuses années, nombre d’associations luttent sans résultats pour la reconnaissance du vote blanc comme absence de choix d’un candidat, il y a une grande différence entre l’électeur qui se déplace pour voter, et la personne qui ne désire tout simplement pas voter. Cette absence de reconnaissance est d’une violence extrême. « Ils » ne comprennent pas que la violence, c’est quand un être humain pensant, sensible, est nié dans son humanité par de vulgaires politiques qui croient qu’il est acceptable de parler aux gens pour ne rien dire. Il est mille fois plus violent de dire « si vous élisez cet homme/femme, vous allez cracher du sang ». Il n’y a pas de violence plus grande que de prendre les gens pour des imbéciles.

Nous avons été vendus aux multinationales. Notre démocratie, les droits de l’homme, notre constitution et l'état de droit, sans cesse bafoués ne sont que des illusions qui servent à nous maintenir aux services de nos maîtres qui nous enchainent par une société de consommation et par le crédit.
Les religions, les partis politiques, les spectacles télévisés, les spectacles sportifs ET les élections sont des outils pour nous diviser ou pour nous divertir et nous distraire de la réalité de notre esclavage.
Nous ne sommes pas une voiture-balai, nous n’avons pas à ramasser les débris de la société à mesure qu’ils la détruisent.
Il est temps d’envoyer un signal fort, d’arrêter d’être complice de ce désastre dont « ils » sont responsables.
Une abstention forte, comme arme de dissuasion massive reste le seul choix possible contre leur irresponsabilité confite de certitudes, mensonges qui marchent à contre-temps de l'Histoire.
Prendre ses responsabilités, aujourd’hui, c’et s’abstenir, et militer pour un nouveau monde.
Le temps de la sécession est arrivé.

Écrit par : shadok | mercredi, 26 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Promotion!A vendre une tonne de vaseline. Possibilité d'achat par 50 tubes de 250 gr. Profitez en ami(e)s francais(es) vous allez en avoir besoins durant cinq longues années.

Écrit par : marco | mercredi, 26 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.